Le jour où j’ai perdu mon ombre

Le jour où j’ai perdu mon ombre

1h30 – Film de Soudade Kaadan (France)

Syrie, 2012, l’hiver le plus froid que ce pays ait jamais connu. Le seul rêve de Sana est de pouvoir cuisiner des repas chauds pour son fils. Elle prend un jour de congé,
en quête d’une bonbonne de gaz, un bien devenu rare. Mais elle se retrouve rapidement bloquée dans une zone assiégée des environs de Damas où elle découvre que des gens perdent leur ombre.

INTENTION ET RÉALISATION

Ce film a été écrit dans un pays où l’idée même du lendemain est inimaginable.
Que peuvent signifier les lendemains lorsque vous vivez sous des bombardements
constants ? Vous oscillez sans cesse entre le soulagement d’y avoir échappé et la
douleur de savoir que des missiles sont tombés sur d’autres. L’idée d’un lendemain en Syrie est devenue un luxe. C’est pourquoi ce film n’essaie pas de prédire ou parler de l’avenir. Il se limite à trois jours de la vie de Sana, dans un moment précis de l’histoire de Damas. Le film fait résonner plusieurs niveaux : la réalité, le rêve, l’illusion, les mirages et un univers hyperréaliste.

Programmation

Salle Juliette Gréco - Carros - Alpes Maritimes Mardi 10 Mars 2020 | 20:00:00